La ferme de l'Adroit

Cette ferme appartient à la ville de Valloire qui l'a faite construire, il y a un an car il n'y avait plus une seule ferme sur la commune. Les pâturages n'étaient plus entretenus et les friches gagnaient de terrain. Les batiments sont modernes, recouverts de bois. Ils comprennent un atelier garage, l'étable et un immense grenier à foin au dessus, la fromagerie, la salle d'acceuil et de vente au rez de chaussée et le logement des fermiers au dessus.
La construction a couté 3,5 millions de francs et les fermiers ont dépensé 1,5 million de francs. La Communauté Européenne a subventionné les travaux.

Dans l'étable, il y a une trentaine de vaches, quelques veaux, et des lapins. Les vaches sont de race tarentaise ou tarine bien adaptée à la montagne.(La tarentaise est une vallée des Alpes proche de Valloire). Elles restent dans l'étable du premier novembre au premier mai, puis elles vont pâturer au fur et à mesure de la font des neiges et de la pousse de l'herbe. Dans l'étable, la température reste constante entre 10° et 12° environ, même quand il fait très froid, les animaux chauffent les lieux.

Les vaches mangent du foin, des céréales, du colza (tourteau) et boivent environ 50 litres d'eau par jour. Elles lèchent également du sel. Le veau naît avec des dents en bas mais pas en haut, il a une grande langue qui lui sert à saisir l'aliment qu'il avale sans mâcher et va directement dans la panse où il y a du liquide. L'aliment revient ensuite dans bouche de l'animal et il est transformé en une sorte de boule qui pourra être digérée : la vache est un ruminant.

Pour produire du lait, la vache doit avoir un veau.On pratique l'insémination artificielle : les spermatozoïdes (mâles) rencontrent l'ovule (femelle), c'est l'ovulation. La gestation du veau dure 9 mois dans l'utérus, le veau est alimenté par le cordon ombilical. Au moment de la naissance, la vulve de la vache grossit, elle a des contractions et le veau sort en présentant la tête : c'est le vèlage. Il respire à sa naissance. On lui donne un nom commencant par une lettre différente chaque année (en 2001, lettre S).

La traite a lieu 2 fois par jour, vers 6 heures du matin et 18 heures; les vaches produisent 15 à 20 litres de lait par jour. La vache a un pi et 4 trayons. Le fermier utilise une trayeuse qu'il déplace de vache en vache. Le lait est envoyé par tuyaux dans une citerne réfrigérée où il est refroidi.
Il est ensuite chauffé dans une cuve en cuivre pour être transformé en fromage : tomme, galibier, tommette...Les fermiers vendent leur production aux touristes, aux restaurants, aux magasins de produits laitiers ou aux grossistes en fromages.

 

 

 

.